Repos forcé pour le peloton

Le col du Galibier, dimanche Le col du Galibier, dimanche  Photo :  PC/Fabio Ferrari

Les organisateurs du Tour d'Italie ont pris la décision d'annuler la 19e étape, qui devait avoir lieu vendredi, en raison d'averses de neige sur l'entièreté du parcours.

La course, qui est menée par l'Italien Vincenzo Nibali, doit se terminer dimanche à Brescia.

La neige est tombée en abondance sur les 160 kilomètres prévus entre Ponte di Legno et Val Martello. Le parcours avait déjà été modifié jeudi par les organisateurs à cause des très mauvaises prévisions météorologiques.

Au lieu du Gavio et du Stelvio, deux cols mythiques du Giro, les coureurs devaient emprunter le Passo del Tonale, peu après le départ, puis le Passo Castrin, classé en première catégorie (1706 mètres d'altitude).

Mais les chutes de neige sur le Passo del Tonale (1883 m) ont d'emblée compliqué la situation.

Neige sur le parcours du Giro Neige sur le parcours du Giro  Photo :  AFP/LUK BENIES

La neige est tombée durant la nuit à moyenne altitude dans la province du Trentin, où se situent les routes de la course.

« L'UCI salue la décision des organisateurs du Tour d'Italie d'annuler l'étape d'aujourd'hui [vendredi] pour des raisons de sécurité, a déclaré par communiqué le président de l'UCI Pat McQuaid. Ils ont mis en premier la sécurité des coureurs et l'UCI appuie leur décision. Les coureurs ont fait face à des conditions difficiles toute la semaine, mais aujourd'hui elles sont juste trop extrêmes. »

Plusieurs coureurs ont aussi réagi sur Twitter.

« Merci pour la décision. En récompense, nous donnerons du grand spectacle à la prochaine occasion », a écrit Daniel Oss (BMC).

« Vous pouvez dire que je suis fou, mais j'aurais adoré gravir le Gavia et le Stelvio. Mais dans ces conditions météo, annuler l'étape était la seule et saine décision », a noté Koen de Kort (Argos-Shimano).

L'étape de samedi touchée

Les organisateurs ont aussi apporté des modifications à la 20e étape, à cause de la neige.

L'étape de samedi sera longue de 210 kilomètres entre Silandro et les Tre Cime di Lavaredo. Le Passo Costalunga, le Passo di San Pellegrino et le Passo Giau ont tous les trois été rayés de la course.

Le Passo Tre Croci ainsi que la montée finale vers les Tre Cime ont cependant été préservés.

Par ailleurs, le Néerlandais Robert Gesink a renoncé à poursuivre le Tour d'Italie, à deux jours de l'arrivée à Brescia. Il était en 12e place du classement général, à plus de 10 minutes de Nibali.

En complément