Dopage : l'affaire Armstrong

Wiggins ne croit pas Armstrong

Radio-Canada avec Associated Press
bradley_wiggins Bradley Wiggins  Photo :  Christophe Ena

Bradley Wiggins est convaincu que Lance Armstrong était dopé quand il a effectué un retour à la compétition en 2009, et que ça l'a privé d'un podium au Tour de France.

« Ce qui me contrarie le plus, c'est à propos de 2009-2010. Je me suis dit : "Tu mens, bâtard!" »

Armstrong a confessé la semaine dernière, dans une entrevue accordée à Oprah Winfrey, avoir fait usage de produits dopants pour toutes ses conquêtes du Tour de France, de 1999 à 2005. Mais il a insisté pour dire qu'il s'est battu à la régulière pour obtenir sa 3e place en 2009.

Wiggins, champion en titre du Tour de France, a terminé en 4e place derrière Armstrong cette année-là. Il émet des doutes quant à la « propreté » de l'Américain après avoir disputé contre lui des étapes-clés en montagne.

« Je me souviens de regarder celui que j'avais vu à l'arrivée de Verbier, puis celui que j'ai vu au sommet du Ventoux une semaine plus tard, au contrôle antidopage, où nous étions tous les deux, et ce n'était pas le même coureur », a déclaré le Britannique pendant le camp d'entraînement de l'équipe Sky, à Majorque.

« Au bout du compte [après l'entrevue accordée à Winfrey], je me suis dit : "Tu mérites tout ce qui t'arrive maintenant", sans aucune sympathie devant les pleurs et les larmes », a-t-il conclu.