Des matchs au Stade olympique?

Sergio Santos Sergio Santos  Photo :  PC/Chris Young

Les Blue Jays de Toronto pourraient disputer des matchs de la Ligue des pamplemousses au Stade olympique de Montréal.

La Régie des installations olympiques (RIO) et des partenaires, dont evenko, la branche divertissement du Canadien, ont approché l'organisation torontoise pour qu'elle joue une ou deux rencontres en mars 2014 dans l'ancien domicile des Expos.

Selon David Heurtel, président et directeur général de la RIO, le projet est plutôt avancé. Il a indiqué que l'organisme est présentement affairé à étudier les coûts d'acquisition de l'équipement nécessaire à la tenue d'un match de baseball professionnel au Stade olympique.

M. Heurtel a parlé de « reliquats » de l'époque des Expos, notant qu'il faudrait probablement faire l'acquisition d'une nouvelle surface. Il a ajouté que la RIO planche aussi sur un modèle d'affaire rentable, un « modèle économique gagnant ».

Du côté d'evenko, un porte-parole a fait valoir lors d'un entretien avec La Presse Canadienne qu'il ne s'agit pour l'instant que d'un projet qui n'en est qu'à l'étape des « discussions préliminaires ». Il a ajouté que plusieurs éléments restaient à régler, dont la question de la surface, mais surtout le toit du stade, qui empêche la présentation de tout événement si les prévisions météorologiques parlent de précipitation de neige.

Le toit du Stade olympique n'a toutefois pas empêché l'Impact, de la MLS, d'y disputer huit rencontres au cours des deux dernières années.

Chez les Jays, un porte-parole s'est contenté de dire que l'équipe ne commenterait pas les rumeurs à ce sujet. En avril 2011, le président Paul Beeston avait déclaré à La Presse Canadienne que l'équipe regardait vers Montréal pour y disputer quelques rencontres. Assistant à des funérailles mercredi, il n'était pas disponible pour commenter.

M. Heurtel est convaincu de l'engouement des Montréalais et des Québécois pour le baseball. Il mentionne au passage toute l'attention qu'a reçue le Projet Baseball Montréal de Warren Cromartie quand il a annoncé le lancement d'une étude de faisabilité de 400 000 $ sur le retour éventuel du baseball majeur à Montréal de concert avec la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, il y a quelques semaines.

« C'est un sport qui a attiré entre 2 millions et 2,3 millions de spectateurs à ses belles années. C'est certain que ce ne sont pas deux matchs qui seront concluants, mais ils pourraient aider dans l'analyse du dossier », note-t-il.

Selon lui, la décision pourrait être prise bientôt.

« Il faudra qu'elle soit prise bientôt. Il s'agit juste de voir quel genre de modèle économique on pourra utiliser, la disponibilité des Blue Jays, les partenaires. C'est sûr qu'il reste encore beaucoup de détails à finaliser, mais on espère régler ça dans les prochaines semaines, voire les prochains mois. »