Pierre Lafontaine retourne à l'université

Pierre Lafontaine

Pierre Lafontaine quitte ses fonctions de directeur général et entraîneur national à Natation Canada pour diriger l'organisme Sport interuniversitaire canadien (SIC).

Il est remplacé au poste d'entraîneur national par le Britannique John Atkinson, qui a travaillé en Australie et en Grande-Bretagne auprès des équipes nationales olympiques et paralympiques. M. Atkinson entera en fonction le 1er mars.

« Il a une expérience internationale et est très respecté par les entraîneurs canadiens », a dit Pierre Lafontaine dans un communiqué. Pour les prochaines années, l'objectif du Canada est ambitieux : se classer parmi les huit premiers pays (au classement des médailles) aux Jeux olympiques et paralympiques de 2016 et parmi les six meilleurs en 2020.

Ken Radford, directeur technique à Natation Canada, assurera l'intérim au poste de directeur général. L'organisme souhaite nommer le successeur de Lafontaine à ce poste au plus tard en septembre prochain.

De son côté, Sport interuniversitaire canadien a confirmé lors d'une rencontre de presse jeudi, à Toronto, l'embauche de Pierre Lafontaine comme président et chef de la direction. Il remplace Marg McGregor, qui a été en poste pendant 12 ans avant de démissionner, le 1er juin dernier. Pierre Lafontaine retrouve un univers qu'il connaît bien, puisqu'il a été entraîneur adjoint à l'Université de Calgary de 1988 à 1992.

« Je suis impatient de relever de nouveaux défis, mais je suis vraiment fier d'avoir fait partie de l'immense progrès de la natation canadienne au cours de la dernière décennie », a dit Pierre Lafontaine dans un communiqué de Natation Canada.

Pierre Lafontaine a salué l'engagement des athlètes envers la vision des entraîneurs de la fédération.

« Notre pays a vu une incroyable évolution dans la piscine, affirme-t-il. Nos nageurs sont maintenant des vedettes, ce qui est un témoignage de leur engagement envers l'excellence et les conseils de leurs entraîneurs. Je suis reconnaissant d'avoir eu l'occasion de travailler avec des collègues incroyables qui ont partagé ma passion pour le sport, et avec le conseil d'administration de Natation Canada pour son soutien constant et sa croyance dans notre vision. »

« Tu vas nous manquer, Pierre Lafontaine, a écrit le nageur paralympique Benoît Huot sur sa page Facebook. Merci pour les 8 dernières années et continue à partager ta passion comme tu le fais si bien à tous les Canadiens. Un grand leader! »

Pierre Lafontaine était depuis 2005 à la tête de Natation Canada. Il avait commencé sa carrière en 1976 comme entraîneur adjoint au Club de natation Pointe-Claire.

Sa carrière s'est déroulée sur deux continents. Il a occupé des postes d'entraîneur-chef et d'entraîneur adjoint à Montréal (Québec), Calgary (Alberta), Atlanta (Georgie), Phoenix (Arizona) et Canberra (Australie). Plus récemment, en tant qu'entraîneur de l'Australian institut of sport (AIS), le Québécois a conduit quatre nageurs de l'AIS au podium olympique en 2004 à Athènes. Auparavant, comme entraîneur-chef au Phoenix Swim Club, en Arizona, il avait conduit ses nageurs à la conquête de huit médailles aux Jeux olympiques de 2000 à Sydney.

Ryan Cochrane

En 2005, Pierre Lafontaine a accepté le poste de chef de la direction et entraîneur national de Natation Canada. Sous sa direction, l'équipe canadienne a remporté 5 médailles aux Championnats du monde aquatiques à Montréal en 2005. En 2006, il a été l'entraîneur de l'équipe nationale aux Jeux du Commonwealth 2006 à Melbourne, en Australie, et de l'équipe des Championnats panpacifiques 2006 à Victoria, en Colombie-Britannique. Aux Jeux du Commonwealth, il a conduit Mike Brown à la première médaille d'or du Canada depuis l'or olympique de Mark Tewksbury en 1992. Quelques mois plus tard, Brent Hayden a gagné une autre médaille d'or à Victoria.

Le virage de Pékin

En mars 2007, Pierre Lafontaine a dirigé l'équipe canadienne aux mondiaux à Melbourne, en Australie, où elle a remporté une première médaille d'or en plus de 20 ans. Aux Jeux olympiques de Pékin, l'équipe canadienne de natation a effectué un virage dans son histoire. Le Canada a obtenu une médaille de bronze, grâce à Ryan Cochrane au 1500 m style libre (14:42,62), et a établi plusieurs records.

En 2009, les nageurs canadiens ont battu huit records du monde et remporté deux médailles (argent et bronze) aux mondiaux.