A-Rod ne serait plus le bienvenu

Radio-Canada avec Associated Press
alexrodriguez Alex Rodriguez  Photo :  PC/Nathan Denette

Persona non grata. Sous le couvert de l'anonymat mercredi, certains dirigeants des Yankees de New York ont émis le souhait de se débarrasser de leur joueur étoile Alex Rodriguez.

A-Rod n'a pas disputé une saison complète depuis qu'il a remporté son troisième titre de joueur par excellence de l'Américaine en 2007. De plus, il ratera au moins la première moitié de la saison 2013 en raison d'une opération à la hanche le 16 janvier.

Et tout récemment, une autre tuile lui est tombée sur la tête. Il est accusé encore une fois d'avoir tenté de se procurer des produits dopants.

Selon un membre de l'administration des Yankees, si A-Rod ne joue plus jamais en raison de sa blessure à la hanche, environ 85 % des 114 millions de dollars qui lui sont dus seront couverts par les assurances de l'équipe.

Les Yankees pourraient aussi essayer de se débarrasser de son salaire annuel moyen de 27,5 millions pour éviter de payer une taxe de luxe au cours des cinq prochaines saisons.

Si le nom de Rodriguez se trouve sur la liste des blessés, son contrat est inclus dans le calcul de la masse salariale. S'il prend sa retraite, son salaire ne sera plus inclus.

Pendant qu'A-Rod voit sa notoriété dans les journaux à potins augmenter et sa production diminuer, certains dirigeants des Yankees auraient conclu qu'il serait une nuisance pour l'équipe dans sa quête d'un 28e titre de la Série mondiale.