Le Vendée Globe autour du monde

Disqualifié, Stamm fait appel

Radio-Canada avec Agence France-Presse
Bernard Stamm Bernard Stamm  Photo :  AFP/JEAN-MARIE LIOT

Parce qu'il a reçu de l'aide pour réparer ses hydrogénérateurs, le navigateur suisse Bernard Stamm a été disqualifié, mercredi, par le jury du Vendée Globe. Il a décidé de faire appel de cette décision.

La faute reprochée à Stamm s'est produite durant une escale forcée aux îles Auckland, un archipel néo-zélandais du Pacifique Sud. Le skipper du voilier Cheminées Poujoulat s'est accroché à un navire scientifique russe parce qu'il n'arrivait pas à s'ancrer sur le fond tapissé d'algues.

Or, le règlement est clair. Ce tour du monde à la voile doit être effectué en solitaire et sans assistance. De plus, un marin du bateau russe est monté à bord du voilier et y est resté le temps de la réparation.

Le jury international du Vendée Globe a estimé que « s'amarrer sur un autre bateau » constituait une première infraction et qu'« en ne demandant pas à la personne sur son bateau de quitter le bord quand il l'a découverte » en était une deuxième.

Bernard Stamm occupait mercredi matin la 10e place (sur 13) du classement général de la course.

C'était toujours le Français François Gabart (Macif) qui menait la course mercredi, 26 milles nautiques (48 km) devant Armel Le Cleac'h (Banque Populaire) dans l'Atlantique Sud, entre la Terre de Feu et l'archipel des Malouines.