Le Vendée Globe autour du monde

Inséparables et incassables

François Gabart François Gabart  Photo :  AFP/JEAN-MARIE LIOT

François Gabart et Armel Le Cléac'h se livrent un duel héroïque dans des mers anarchiques, au 40e jour du Vendée Globe au large de la Nouvelle-Zélande.

Gabart (Macif) avait repris la tête jeudi soir dans le Pacifique au sud-est de la Nouvelle-Zélande devant Le Cléac'h (Banque Populaire), dont il est devenu l'inséparable rival.

Au 40e jour de mer depuis le départ le 10 novembre des côtes françaises, Gabart et Le Cléac'h dominent outrageusement la course au prix de souffrances et d'efforts.

Les deux skippers sont au-dessus du plateau sous-marin de Campbell, dont la limite ouest est très pentue, ce qui déchaîne les mers.

L'écart sur le reste du peloton se creuse inexorablement, car aucun autre bateau ne peut les suivre ou ne navigue dans le même système météo.

En 3e position, Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3) a un retard de 600 milles sur le meneur, soit près de deux jours de mer...

Treize concurrents étaient encore en course jeudi soir dans cette septième édition du Vendée Globe après les abandons de sept bateaux.