Gatti par la grande porte

Marie Malchelosse retrace la carrière d'Arturo Gatti.

Le Montréalais Arturo Gatti est officiellement devenu, lundi, le premier boxeur québécois de l'ère moderne à être admis au Temple de la renommée international de Canastota, dans l'État de New York.

Gatti est ainsi reconnu pour l'ensemble de sa carrière. Ses deux titres de champions du monde (IBF super-plumes et WBC super-légers) et ses trois combats épiques contre Micky Ward en ont fait une légende.

Une fois intronisé en juin, Gatti (40-9, 31 K.-O.) se retrouvera aux côtés de grands noms tels Joe Louis, Muhammad Ali et Rocky Marciano.

Les autres élus de la cuvée 2013 sont le quintuple champion mondial Virgil « Quicksilver » Hill, le Sud-Coréen Yuh Myung-woo et l'arbitre Mills Lane, le présentateur Jimmy Lennon fils et le journaliste Colin Hart.

Gatti est mort dans des circonstances troubles au Brésil, le 11 juillet 2009.