Le Vendée Globe autour du monde

Le Cléac'h, le record au cap

Armel Le Cléac'h Armel Le Cléac'h  Photo :  VendéeGlobe: Vincent Curutchet/DPPI

Le skipper Armel Le Cléac'h a battu le record de vitesse entre la ligne de départ et le cap de Bonne-Espérance.

Du départ du Vendée Globe aux Sables d'Olonne (France), Le Cléac'h (Banque populaire) a mis 22 jours 23 h et 48 min pour atteindre la pointe de l'Afrique. Il bat le record de Vincent Riou établi en 2004.

Ses deux poursuivants Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3) et François Gabart (Macif) ont également amélioré la marque de Riou.

« C'est un peu la course dans la course avec Armel et François, a dit Dick (Virbac-Paprec 3) sur le site du Vendée Globe. On a toujours envie de faire mieux que les petits camarades d'à côté. Comme on a un jugement de paix (le classement officiel) toutes les quatre heures, cela nous met un peu la pression. Cependant, il faut toujours agir en bon marin et ne pas être obsédé par la rapidité du bateau. »

Mardi, le trio de tête composé de Le Cléac'h, Dick et Gabart naviguait dans le même ordre que la veille. Mais en fin de journée, Gabart a ravi le second rang à Dick. À 19 h (UTC), Gabart pointait à 44,9 milles nautiques du meneur et Gabart à 48,7 milles.

Le trio pourrait devenir un quatuor, car Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) remonte sur le groupe de tête. Il n'était plus qu'à quelque 69,1 milles nautiques de Le Cléac'h.

La nuit a été agitée sur la route dans l'océan Indien, entre vents changeants et puissantes vagues. Pour décider de leur route vers la prochaine porte imposée, ils devront aussi composer avec la présence d'icebergs dans la région, plus abondants que d'habitude.

En complément