Côté dans la confusion totale

Patrick Côté Patrick Côté  Photo :  PC/Paul Chiasson

Dans une fin de combat des plus bizarres, Patrick Côté (19-8) a été déclaré vainqueur en raison de la disqualification de son adversaire d'origine italienne Alessio Sakara (19-10), samedi soir, au Centre Bell pour la présentation du UFC 154.

Un texte de Jean-François Chabot

Tout le monde croyait que l'arbitre s'était interposé pour mettre fin au combat au moment où Côté encaissait une série de coups violents sans répliquer. Les huées étaient copieuses venant d'une foule incrédule, mais pas entièrement au fait des règles.

En réalité, Sakara était pris en défaut pour des coups répétés derrière la tête, ce qui est interdit par le règlement (oui il y en a un) de l'UFC.

Carmont sans éclat

Le Français et maintenant Montréalais depuis trois ans, Francis Carmont, a remporté une victoire par décision partagée devant l'Américain Tom Lawlor, qui a tout fait pour le faire mal paraître devant ses partisans.

Dans un premier round terne, Carmont (20-7) s'est retrouvé en fort mauvaise posture quand Lawlor (8-5) lui a mis la tête dans un étau. Quelques instants avant la fin du round, Carmont a pu s'extirper.

Le même manège s'est produit à la fin du deuxième engagement. Après de longs moments passés sans que Lawlor veuille vraiment en découdre et sous les huées d'une foule qui s'impatientait, Carmont s'est de nouveau retrouvé prisonnier d'une étreinte qui n'avait rien d'amical. Là encore, il s'en est tiré.

Pour qu'il y ait combat, il faut que deux opposants aient envie de se battre. Il est clair que Lawlor n'en avait pas l'intention.

Et le reste...

Plus tôt, le compatriote de Carmont Cyrille Diabaté (20-8-3) a enregistré sa première victoire par soumission à 2:44 du premier round face à l'Américain aux allures de videur, Chad Griggs (11-3).

John « The Bull » Makdessi (10-2) de Montréal a signé son 10e triomphe en faisant passer un bien mauvais quart d'heure à l'Ontarien John Stout (19-8-1) de London.

Un autre Montréalais d'adoption, Ivan Menjivar, a soulevé la foule et donné le ton à la soirée. Il l'a emporté par soumission (tap out) sur le Russe Azamat Gashimov.

Agent de sécurité de profession à l'aéroport Montréal-Trudeau, Menjivar (25-9) a aussi été le premier adversaire de la carrière professionnelle de Georges St-Pierre en UFC.

Autres résultats :

  • Darren Elkins, USA (16-2) bat Steve Siler, USA (21-10) - décision unanime
  • Matt Riddle, USA (7-3) bat John Maguire, GBR (19-5) - décision unanime
  • Antonio Carvalho, CAN (15-5) bat Rodrigo Damm, BRA (10-6) décision partagée
  • Pablo Garza USA (13-3) bat Mark Hominick CAN (20-12) - décision unanime
  • Rafael dos Anjos BRA (18-6) bat Mark Bocek CAN (11-5) - décision unanime
  • Johny Hendricks USA (14-1) bat Martin Kampmann USA (20-6) - K.-O. 0:46 1er round