Froch-Bute II? Pas si sûr...

Carl Froch Carl Froch  Photo :  PC/Kathy Willens

Les amateurs de boxe qui attendent avec grande hâte le combat revanche entre Lucian Bute et le Britannique Carl Froch pourraient être déçus.

Un texte de Jean-François Chabot

Ce combat, s'il a lieu comme prévu à Montréal en mars, ne revêtirait pas les mêmes enjeux. Ce pourrait être un combat ordinaire sans le titre mondial IBF à la clé.

Froch (29-2-0, 21 K.-O.) défendra samedi la ceinture IBF des super-moyens ravie à Bute face à l'Américain Yusaf Mack (31-4-2, 17 K.-O.). Le tombeur du « Tombeur » (c'est comme ça que l'on surnomme Bute) affrontera Mack dans ce qui constitue une défense optionnelle.

Mack boxe habituellement chez les mi-lourds (175 lb). Il n'a pas boxé chez les super-moyens (168 lb) depuis 2008. Ses quatre revers sont survenus par mise hors de combat aux mains d'Alejandro Berrio (mai 2006), Librado Andrade (octobre 2007), Glen Johnson (février 2010) et Tavoris Cloud (juin 2011).

La suite dans le flou

Si Froch remportait son duel contre Mack, ce qui semble une formalité tellement les experts ne donnent pas cher de la peau de l'aspirant, le Britannique serait en position d'honorer le pacte pour une revanche avec Bute au Centre Bell.

Sauf qu'entre-temps, le Longueuillois Adonis Stevenson (19-1-0, 16 K.-O.) a mérité le statut d'aspirant obligatoire après avoir remporté deux combats éliminatoires contre Jesus Gonzalez et Donovan George.

Selon les règles en vigueur, Froch dispose de neuf mois pour procéder à une défense obligatoire. Cela nous mène au plus tard le 26 février. À moins d'obtenir une exemption de l'IBF, ce qui ne se fera pas sans l'accord du Groupe Yvon Michel (dont Stevenson fait partie), Froch devra renoncer à la ceinture avant d'affronter Bute.

Si tel était le cas, Stevenson se battrait pour le titre mondial vacant contre le boxeur le mieux classé derrière lui. Au moment d'écrire ces lignes, cet adversaire potentiel serait l'Américain Edwin « La Bomba » Rodriguez (22-0, 15 K.-O.).

Dans ce portrait, Stevenson est une donnée qui fait peur à plusieurs boxeurs. Voilà peut-être pourquoi Froch a déjà indiqué qu'il préférerait d'abord venger ses défaites contre le Danois Mikkel Kessler et l'Américain Andre Ward dans la série Super Six.

Ça risque donc de se bousculer aux portes pour mettre la main sur cette fameuse ceinture IBF des super-moyens. Les tractations des prochaines semaines seront riches en rebondissements.

En complément