Mike Trout et Bryce Harper, recrues de l'année

Mike Trout Mike Trout  Photo :  PC/AP Photo/Elaine Thompson

Le voltigeur des Angels de Los Angeles Mike Trout a remporté de façon unanime le titre de recrue de l'année dans la Ligue américaine, lundi.

Trout, 21 ans, est le premier à recevoir les 28 votes de première place des membres de l'Association des chroniqueurs de baseball d'Amérique depuis Evan Longoria, des Rays de Tampa Bay, en 2008.

Trout est également finaliste au titre de joueur par excellence de l'Américaine.

Rappelé des ligues mineures à la fin du mois d'avril, Trout a frappé 30 circuits et produit 83 points en 139 rencontres. Ses 129 points marqués et 49 buts volés ont constitué des sommets dans l'Américaine.

Redoutable frappeur, Trout a maintenu une moyenne de ,326, une moyenne de présence sur les sentiers de ,399 et de puissance de ,564. Il a aussi excellé en défense, conservant un taux d'efficacité de ,988 au champ extérieur. Il n'a commis que quatre erreurs en 347 occasions.

Il a patrouillé les trois champs pour les Angels, participant à 110 matchs au centre, 67 dans la gauche et 4 dans la droite.

Harper devance Miley

Bryce Harper Bryce Harper  Photo :  PC/AP Photo/Haraz N. Ghanbari

Dans la Ligue nationale, c'est le voltigeur des Nationals de Washington Bryce Harper qui a reçu le titre. Il a devancé de justesse le lanceur des Diamondbacks de l'Arizona Wade Miley.

Harper a reçu 16 votes de 1re place et 8 de 2e et de 3e, pour un total de 112 points. Miley (12-13-6) a terminé à seulement sept points du vainqueur.

Celui qui a eu 20 ans le 16 octobre dernier est ainsi devenu le plus jeune joueur de position à remporter le titre dans la Nationale. À 20 ans et 27 jours, il est plus vieux de 24 jours que la plus jeune recrue de l'année de l'histoire de la Nationale : Dwight Gooden. Ce dernier a remporté l'honneur en 1984, avec les Mets de New York.

Harper, le tout premier choix au repêchage de 2010, a maintenu une moyenne de ,270 en vertu de ses 144 coups sûrs en 533 présences au bâton. Il a conservé une moyenne de présence sur les sentiers de ,340 et de puissance de ,477. En 139 rencontres, il a frappé 22 circuits et produit 59 points.

Seul Tony Cogliaro a frappé plus de circuits dans les majeures à l'adolescence, soit 24 en 1969, avec les Red Sox de Boston.


Facebook