Efficaces, ces initiatives?

Les jeunes et l'activité physique - 3e partie

L'embonpoint et l'inactivité physique des jeunes Québécois sont devenus de véritables fléaux dans la province. Mais si le portrait actuel de la situation est loin d'être rose, l'avenir pourrait changer de couleur.

Les projets pullulent pour inculquer aux jeunes de saines habitudes de vie. Personne n'est contre la vertu, mais y a-t-il de véritables résultats? Dans son troisième reportage, Diane Sauvé étudie les différentes initiatives créées pour faire bouger les jeunes.

Le Défi Pierre Lavoie n'est qu'un des nombreux projets qui visent à changer leurs habitudes de vie. Faire des « blocs d'énergie » avec ses enfants est peut-être alors la solution.

Le groupe B2dix vient, lui aussi, de lancer son projet pour activer les tout-petits : Actif pour la vie.

B2dix, qui a pour mandat premier d'aider les athlètes d'élite à gagner, sent bien qu'il y a un besoin urgent d'agrandir la base de la pyramide, sans quoi le Canada risque de glisser bien vite au classement des médailles sur la scène internationale. Le but du nouveau programme : développer le savoir-faire physique des bambins de 3 à 5 ans.

Jamais n'a-t-on vu autant d'initiatives pour la santé des jeunes, et jamais n'a-t-on vu autant d'argent disponible pour cette cause. Pourtant, les statistiques restent désolantes.

La nouvelle première ministre du Québec, Pauline Marois, veut faire bouger les choses à ce chapitre, mais en aura-t-elle le temps?

En complément

Facebook