Le CIO interpellé

Lutte olympique

L'ancien champion olympique de lutte Valentin Yordanov a renvoyé sa médaille d'or au Comité international olympique (CIO) pour protester contre la suppression de la lutte du programme des Jeux de 2020.

Aujourd'hui président de la Fédération bulgare de lutte, Valentin Yordanov l'a annoncé lors d'un point de presse, mercredi. Il a précisé qu'il avait écrit au président du CIO, Jacques Rogge.

« En signe de protestation, je rends au Comité international olympique à Lausanne la médaille d'or que j'ai gagnée aux Jeux olympiques d'Atlanta en 1996. J'exprime ma solidarité avec les millions d'athlètes et de sympathisants de notre sport qui condamnent la proposition du comité exécutif du CIO de supprimer la lutte du programme des Jeux de 2020 », a-t-il écrit au président du CIO.

Valentin Yordanov a précisé que la lutte est « une partie intégrante du mouvement olympique, et même un des fondements des Jeux olympiques antiques et modernes ».

C'est le deuxième geste de protestation d'importance. Le président de la Fédération internationale de lutte (FILA), le Suisse Raphaël Martinetti, a démissionné le 16 février après qu'un groupe de délégués eurent contesté sa légitimité. M. Martinetti a demandé au comité exécutif de la FILA de lui accorder sa confiance, mais il n'a reçu que 50 % des voix.

Raphaël Martinetti n'a pas fait valoir son vote qui lui aurait permis de garder son poste et a annoncé qu'il démissionnait pour laisser la chance à un nouveau président de débloquer la situation. Le Serbe Nenad Lalovic a été choisi président par intérim de la fédération internationale.

La lutte a glissé malgré elle sur la liste des sports « potentiels » pour les Jeux de 2020, l'obligeant à défendre sa place dans le programme olympique.

Jacques Rogge a promis de rencontrer le président de la FILA pour discuter des conditions qui permettraient à ce sport de conserver sa place aux Jeux olympiques de 2020. Le président du CIO s'est dit encouragé par le fait que la FILA « a promis d'adapter le sport afin d'être éventuellement inclus dans le programme de 2020 ».

Le programme olympique de 2020 sera entériné à la session du CIO en septembre à Buenos Aires.