La Lotus dévoile son visage

Le dévoilement de la Lotus E21

L'équipe Lotus a voulu devancer toutes les autres. Elle a ainsi dévoilé sa nouvelle auto, l'E21, à son usine d'Enstone, lundi soir, en présence des deux pilotes Kimi Raikkonen et Romain Grosjean.

Les deux hommes ont levé le voile ensemble pour montrer aux nombreux invités et journalistes présents que la saison 2013 se fera bien dans la continuité de la précédente.

L'E21 a toujours le nez cassé, alors que le règlement autorisait une retouche « esthétique ». La couleur rouge est plus présente sur les flancs et sur le capot moteur.

« Nous ne l'avons pas encore fait parce que cela nous aurait ajouté quelques grammes, a expliqué le directeur technique James Allison. Mais cela pourrait encore évoluer en fonction de l'aérodynamique de la voiture, qui n'a pas sa forme définitive. »

« Être les premiers à présenter notre voiture, cela nous donne l'occasion de monopoliser l'attention des médias, a-t-il reconnu. Nous avons pu le faire, car les règlements pour 2013 sont très, très similaires à ceux de 2012. Mais comme toujours, le diable se cache dans les détails, et ce sont les détails qui vont nous rendre performants. Il y a quelques nouvelles idées, mais aussi l'exploitation des mêmes concepts que l'an dernier. »

Pour le patron de l'équipe, Éric Boullier, l'objectif est de s'approprier le podium.

« Nous voulons gagner. Nous voulons monter sur le podium régulièrement et augmenter notre total de présences sur la plus haute marche. De grandes choses sont possibles. Le bond que nous avons effectué entre 2011 et 2012 a montré ce dont nous étions capables. Ajoutez à cela la stabilité des pilotes, et vous obtenez un cocktail très puissant pour la saison à venir. Notre plan arrive à maturité. Maintenant, nous devons concrétiser avec des résultats forts. »

« Nos installations à Enstone ont bénéficié d'investissements importants et stratégiques ces deux dernières années, rappelle-t-il. Nous disposons d'une équipe technique et de design très aguerrie qui a conçu, l'an dernier, une voiture fantastique, l'E20. L'E21 se base sur cet acquis. »

Deuxième saison pour le Finlandais Kimi Raikkonen, qui a connu un retour en F1 spectaculaire en 2012, avec une victoire. On l'attend maintenant au tournant...

« Je suis revenu en F1 l'an dernier, et cela s'est très bien passé, a dit le fantasque Finlandais. J'attaque ma deuxième saison avec Lotus et ma 11e saison en F1, alors j'ai plutôt une bonne idée de ce qui m'attend. Il faudra voir si notre voiture est bonne et si la concurrence est forte aussi. C'est agréable de rester dans la même équipe. Vous comprenez mieux la façon de travailler de l'équipe et ils comprennent mieux votre façon de travailler.

« Nous avons développé très rapidement une bonne méthode de travail en 2012, et il n'y a aucune raison que cela ne continue pas. Nous avons eu quelques nouveaux circuits au programme l'an dernier. Et le mieux pour moi est de les apprendre directement sur le terrain, a-t-il précisé, pour justifier le fait qu'il n'aime pas travailler en simulateur. Nous aurons une nouvelle voiture à développer et à faire fonctionner au mieux. »

La Lotus E21
La Lotus E21