Poundmaker : le chef et un ancien chef de bande attendent toujours leur peine

Logo de la bande indienne Poundmaker, en Saskatchewan Logo de la bande indienne Poundmaker, en Saskatchewan

Le prononcé de la peine pour huit personnes qui ont plaidé coupables à des accusations de vol, dont le chef et un ancien chef de la bande autochtone Poundmaker, de la région des Battlefords, à environ 140 km au nord-ouest de Saskatoon, est remis à plus tard.

Le juge Dan O'Hanlon, de la cour provinciale à North Battleford, explique que le tribunal a été inondé de déclarations de victimes et d'autres lettres pendant les dernières semaines.

Les accusés n'ont pas encore eu accès à ces documents. La défense a donc demandé à avoir plus de temps afin d'examiner ce nouveau matériel, avant que la peine soit prononcée.

Vol au conseil de bande

Le chef actuel de la nation crie Poundmaker, Duane Antoine, l'ancien chef Ted Antoine et six autres personnes ont plaidé coupables en avril 2012 à des accusations de vol dans la caisse de la bande et dans le fonds des droits fonciers issus des traités.

Une neuvième personne a alors plaidé non coupable aux mêmes accusations.

Les frères Duane et Ted Antoine ont reconnu avoir volé 2 500 $ chacun.

Duane Antoine Duane Antoine a admis avoir volé 2500 $ à sa bande.  Photo :  Dan Zakreski/CBC

Ted Antoine était le chef de la bande quand le vol a eu lieu, en 2004.

L'enquête de la GRC a commencé en janvier 2006, à la suite de plaintes de membres de la bande. Les accusations ont été portées en juillet 2011.

La Couronne et la défense ont recommandé une condamnation avec sursis et une période de probation.