Froid extrême en Saskatchewan

Froid extrême

La Saskatchewan vit l'une des journées les plus froides de cette saison. À certains endroits en matinée, le mercure était sous la barre des - 40 degrés Celsius en tenant compte du facteur éolien.

C'est le cas à Saskatoon où le mercure a atteint - 41 degrés, alors qu'à Regina la température ressentie en avant-midi était de - 44 degrés Celsius.

Ce temps glacial amène son lot de désagréments. De nombreux automobilistes se sont retrouvés avec des voitures qui refusaient de démarrer.

Le service d'assistance routière CAA est débordé avec deux fois plus d'appels qu'à l'habitude. Le CAA rappelle d'ailleurs l'importance de brancher sa voiture la nuit.

En raison des nombreuses périodes de temps froid depuis le 1er novembre dernier, le CAA en Saskatchewan a reçu 800 appels de plus qu'à la même période l'an passé.

Cette chute des températures amène aussi une plus grande consommation de gaz naturel. SaskEnergy a remarqué que le consommateur moyen a augmenté sa consommation de 19 % cette année, par rapport à la même période l'an passé.

Risque élevé d'engelures

Avec ces conditions météorologiques extrêmes, les risques d'engelures sont élevés. Environnement Canada souligne que la peau exposée à de telles températures peut geler en moins de 10 minutes.

À Saskatoon un facteur de Postes Canada a souligné l'importance de porter des bas et des gants chauds. Marc Fontaine, qui distribue le courrier pendant cinq à six heures par jour, beau temps mauvais temps, a rappellé qu'il était essentiel pour lui de bouger constamment. « Je ne voudrais pas prendre une pause. Parce que le truc vraiment c'est de ne pas arrêter. Une fois que t'arrêtes, tu es en sueur et là, la sueur, ça gèle. Le plus vite qu'on travaille, le plus fort qu'on travaille, le mieux que c'est. Parce qu'on crée notre propre chaleur. »

Environnement Canada prévoit un retour à des températures plus clémentes dès vendredi, avec un mercure qui pourrait grimper jusqu'à - 4 degrés Celsius.