Budget de Regina : le maire Fougere déçu de la participation citoyenne

Michael Fougere, nouveau maire de Regina. Le maire de Regina, Michael Fougere (archives).

Le maire de Regina, Michael Fougere, a été peu impressionné par la participation des citoyens à la présentation du budget de la capitale saskatchewanaise, lundi soir.

« C'est la forme de gouvernance la plus transparente qu'on peut avoir, où on peut venir et parler du budget si on le veut, et voilà! » s'est-il exclamé à la sortie de l'exercice peu couru, à l'Hôtel de Ville.

Habituellement, les citoyens viennent discuter du budget le jour de son adoption par le conseil municipal. Cette fois, le nouveau maire proposait une nouvelle approche afin d'entendre la population avant l'adoption.

Il espérait que les citoyens allaient se prévaloir de cette tribune pour faire entendre, entre autres, leurs opinions quant à l'augmentation substantielle des impôts fonciers.

Seul un représentant du Groupe de défense des contribuables de la Saskatchewan s'est approché au micro. La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, quant à elle, avait fait connaître ses objections sur l'augmentation de l'impôt foncier des commerçants et ses recommandations par écrit.

Le conseiller du quartier 6, Wade Murray, dit qu'une poignée de propriétaires « peut-être cinq ou six seulement », pourraient voir une augmentation de leurs impôts fonciers de 20 %.

L'augmentation du taux d'imposition proposée dans le budget, soit 4,45 % du taux par mille, s'ajoute à l'évaluation à la hausse de la valeur des propriétés.

La population aura une nouvelle occasion de se faire entendre le 19 février, juste avant l'adoption du budget. Si le débat s'engage et les remarques exigent des modifications au budget, le maire se dit prêt à repousser son adoption à une date ultérieure.

Saskatchewan en direct Afficher le fil complet

    Facebook