Décès sur les routes saskatchewanaises : la distraction au volant surpasse l'alcool

Une personne texte en conduisant. Une personne texte en conduisant.

Le nombre des décès en lien avec la distraction au volant a dépassé celui des décès causés par la conduite en état d'ébriété en 2012, selon la Société d'assurances du gouvernement de la Saskatchewan (SGI).

En tout, 173 personnes ont perdu la vie sur les routes de la province au cours de la dernière année, d'après les données compilées par la SGI jusqu'au 17 décembre. Parmi ces décès, 57 sont dus à la distraction au volant, 54 à la consommation d'alcool et 37 à la vitesse.

Un expert en sécurité routière pour la société d'État, Kwei Quay, avance qu'il est important de continuer à éduquer la population pour la sensibiliser aux conséquences de l'inattention au volant sur les routes.

« Nous voyons avec ces chiffres que les gens utilisent leur téléphone, conduisent à grande vitesse et se font tuer », dit-il.

Le mois d'août a été le plus meurtrier; des 30 décès survenus sur les routes, 12 étaient liés à l'inattention.

Saskatchewan en direct Afficher le fil complet

    Facebook