Manifestation d'employés mécontents devant la bibliothèque Frances Morrison

Les employés syndiqués des bibliothèques publiques de Saskatoon réclament un contrat de travail. Les employés syndiqués des bibliothèques publiques de Saskatoon réclament un contrat de travail.

Une cinquantaine d'employés des bibliothèques publiques de Saskatoon, en colère, ont manifesté devant la bibliothèque Frances Morrison mercredi midi pour dénoncer la lenteur des négociations avec la partie patronale.

La vice-présidente du syndicat CUPE, Dolores Douglas, explique que les employés sont sans contrat de travail depuis le 31 mars 2010. Elle ajoute qu'ils sont démoralisés parce qu'ils sont les moins bien payés de tous les employés municipaux.

Le tiers des 250 employés syndiqués des bibliothèques publiques de Saskatoon gagne le salaire minimum et ils ne bénéficient de presque aucun avantage social, selon Mme Douglas.

Le syndicat réclame une hausse des salaires, sans spécifier les montants, puisqu'il affirme qu'il ne veut pas négocier sur la place publique. La dernière augmentation de salaire des syndiqués remonte à 2009.

Les membres du conseil d'administration des bibliothèques publiques de Saskatoon se réuniront jeudi après-midi, mais rien ne semble gagné pour les employés.

Le syndicat soutient que la partie patronale continue de réclamer plus d'heures travaillées durant les fins de semaine et les soirées, et que certains avantages sociaux comme les congés de maladie risquent d'être modifiés.

À Regina, les employés des bibliothèques publiques avaient manifesté devant l'hôtel de ville en mai dernier pour réclamer une nouvelle convention collective. Ils ont finalement obtenu un nouveau contrat de travail en juillet qui leur consent des augmentations de salaire rétroactives de 2010 à 2012 et une hausse salariale de 4 % à partir de janvier 2013.

Saskatchewan en direct Afficher le fil complet

    Facebook