La commission de vérité et réconciliation

Pensionnats autochtones : témoignage poignant d'un ex-joueur de la LNH

Un ancien joueur de la LNH admet pour la première fois avoir été violé dans un pensionnat autochtone Un ancien joueur de la LNH admet pour la première fois avoir été violé dans un pensionnat autochtone

Fred Sasakamoose, connu pour être le premier autochtone à avoir évolué dans la Ligue nationale de hockey, a ouvert un triste chapitre du livre de sa vie jeudi en avouant avoir été victime de viol, alors qu'il résidait dans un pensionnat autochtone de la Saskatchewan.

Il a fait cette déclaration à Prince Albert devant les commissaires de la Commission de vérité et réconciliation du Canada.

Fred Sasakamoose, 78 ans, ex-membre des Blackhawks de Chicago, a raconté qu'à l'âge de 9 ans, il avait été victime d'un viol perpétré par d'autres enfants dans un pensionnat de Duck Lake qu'il fréquentait depuis trois ans. Sasakamoose a précisé qu'un prêtre était à proximité au moment de son agression, mais qu'il a choisi de ne pas intervenir.

L'homme, qui est originaire de la réserve de Sandy Lake, a précisé, en essuyant quelques larmes, qu'il racontait cette histoire pour la première fois, et que même son épouse n'avait jamais entendu parler de ces événements.

La Commission de vérité et réconciliation du Canada qui est de passage en Saskatchewan se déplace partout au pays pour entendre des témoignages comme celui de Sasakamoose.

La Saskatchewan est une des provinces qui comptent le plus de survivants des pensionnats autochtones au pays.

Temple de la renommée

Ironiquement, le témoignage de Fred Sasakamoose survient presqu'au même moment où l'homme reçoit un grand honneur.

Fred Sasakamoose sera intronisé au Temple de la renommée des sports de la Saskatchewan vendredi soir.

Il a évolué pour l'équipe des Blackhawks de Chicago durant la saison 1953-1954.

En complément

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.