Mobilisation pour le maintien de l'exclusivité du programme collégial Arts et technologie des médias

Cégep de Jonquière Cégep de Jonquière

Le cégep de Jonquière n'a pas encore dit son dernier mot face à la possibilité de voir le collège André-Grasset offrir une formation semblable à celle du programme, jusque-là exclusif, d'Art et technologie des médias (ATM).

Mercredi, la direction de l'établissement a entrepris d'expédier entre 500 et 600 lettres aux quatre coins du Québec pour solliciter des appuis dans sa lutte.

L'une d'entre elles est destinée au ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la technologie, Pierre Duchesne, pour qu'il annule le décret, adopté par le précédent gouvernement libéral, et qui permet au collège André-Grasset de donner une formation en production et postproduction télévisuelles.

La direction du cégep reçoit de l'aide du syndicat des enseignants, qui a déjà obtenu l'appui de tous les syndicats affiliés à la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec.

La région n'est pas en reste, puisque la Conférence régionale des élus, les municipalités régionales de comté, les centres locaux de développement et les chambres de commerce soutiennent également le cégep, de même que la ville de Saguenay.

Réjean Laforest Réjean Laforest
« On est voué à mourir si on n'a pas de créneaux d'exclusivité et on espère que nos ministres qui sont au pouvoir vont défendre bec et ongle le programme d'ATM. » — Réjean Laforest, président du conseil d'arrondissement de Jonquière

En complément