Bilan 2012 pour Rio Tinto Alcan : une année mouvementée

Drapeau Le drapeau de Rio Tinto Alcan.

L'année 2012 a été mouvementée chez Rio Tinto Alcan : entre la controverse sur les achats obligatoires d'énergie par Hydro-Québec et l'inauguration de la treizième turbine de la centrale Shipshaw, le producteur d'aluminium a soufflé le chaud et le froid sur la région.





Mais ces dissonances ont été encore plus marquées au chapitre des relations de travail. D'un côté, le long lock-out de six mois à l'aluminerie Alma; de l'autre, la conclusion d'une entente renouvelant la convention collective des syndiqués du complexe Jonquière pour cinq, peut-être dix ans. Le professeur Pierre Deschênes, spécialiste des questions touchant la psychologie organisationnelle, a fait part de ses observations sur le sujet.

Saguenay-Lac-Saint-Jean en direct Afficher le fil complet

Facebook