De l'aide pour l'entretien des sentiers de motoneige

Un sentier de motoneige

Le ministre des Transports, Sylvain Gaudreault, a annoncé une aide financière de 11 millions de dollars pour assurer l'entretien et l'amélioration des sentiers de motoneige.

Selon M. Gaudreault, la saison qui s'amorce devrait se dérouler normalement, malgré quelques problèmes qui persistent entre les motoneigistes et les agriculteurs.

Dans le secteur de Saint-Prime, entre autres, des agriculteurs n'ont pas encore accordé le droit de passage sur leurs terres.

« On n'est pas dans des situations comme on a vécu il y a deux ans, pas du tout, dit le ministre. Il y a une très grande ouverture d'esprit des agriculteurs et des dirigeants des clubs de motoneige dans les discussions en cours. Ça va bien. »

L'aide financière est bien accueillie par les clubs de motoneigistes, qui entreprennent leur saison.

Le président du club Caribou-Conscrit, Pierre Harvey, affirme que les crises qui ont touché les clubs de motoneigistes au cours des dernières années sont terminées. Son organisation compte 3000 membres et entretient 800 kilomètres de sentiers sur les monts Valin.

« Il faut être optimiste, on n'a pas le choix, souligne M. Harvey. Il y a quelques petits cas d'exception, je n'élaborerai pas là-dessus. Mais dans notre secteur, on est capable de circuler sur 98 % de nos sentiers. »

Par ailleurs, le ministre Gaudreault prévoit faire des annonces en janvier ou février sur l'aménagement de sentiers permanents qui contourneraient les terres agricoles ou qui feraient l'objet d'entente à long terme.

« Mon objectif, c'est que très rapidement, au début de l'année 2013, nous puissions avoir des autorisations pour les sentiers permanents », confirme-t-il.