Polyvalente Jonquière : Une expérience sur le port du voile fait des remous

La Polyvalente Jonquière

Le Mouvement laïque québécois critique un atelier mené dans un cours d'éthique et de culture religieuse à la Polyvalente Jonquière de la Commission scolaire de la Jonquière.

Une enseignante de cinquième secondaire a proposé aux élèves de porter le voile durant une quinzaine de minutes durant le cours. Une dizaine d'élèves ont participé à l'expérience.

La présidente du Mouvement laïque québécois, Marie-Michelle Poisson, voit dans l'expérience un dérapage caricatural. « Vouloir illustrer la pratique religieuse musulmane, c'est s'y prendre très maladroitement », commente-t-elle.

L'expérience se faisait sur une base volontaire. Les parents des élèves en ont été informés par le biais d'une lettre et personne ne s'y est opposé.

L'atelier avait un objectif pédagogique et l'enseignante souhaitait développer l'esprit critique des jeunes de sa classe.

Le directeur de la Polyvalente Jonquière, Mario Bernier, soutient que la démarche ne cachait aucune mauvaise intention.

« En milieu scolaire, on organise des activités, ce n'est pas pour endoctriner personne. Quand on donne des cours d'histoire, on n'endoctrine pas les jeunes au nazisme. » — Mario Bernier, directeur de la Polyvalente Jonquière

De son côté, la présidente du Syndicat de l'enseignement de la Jonquière, Nicole Émond, rappelle que l'activité cadrait parfaitement dans les balises du cours d'éthique et de culture religieuse implanté en 2008.

« Tout a été fait dans les règles de l'art, soutient Mme Émond. L'enseignante n'a fait qu'appliquer le programme de formation québécoise. »

Saguenay-Lac-Saint-Jean en direct Afficher le fil complet

Facebook