Un petit fruit prometteur

Camerises

Les producteurs maraîchers du Saguenay-Lac-Saint-Jean fondent beaucoup d'espoir sur la production de camerises, un petit fruit originaire de Russie qui s'est facilement acclimaté à la région.

Les producteurs maraîchers de la région fondent beaucoup d'espoirs sur la production de camerises, un petit fruit de la même couleur que le bleuet.

La production commerciale ne débutera pas avant l'année prochaine dans les vergers, mais déjà les carnets de commandes sont remplis.

La camerise, de forme allongée et de la même couleur que le bleuet, pousse sur des arbustes de un à deux mètres de hauteur. De par ses origines, il est parfaitement adapté au climat nordique du Saguenay-Lac-Saint-Jean, explique André Gagnon, agronome au ministère de l'Agriculture.

« La camerise, par exemple, est originaire de la Russie, plus spécifiquement de la Sibérie. Donc, des endroits où le climat est déjà aride », dit-il.

La production de camerises, qui a débuté il y a à peine trois ans dans la région, est vite devenue très populaire. Les producteurs de bleuets et les maraîchers ont planté plus de 60 000 arbustes. Ces derniers commenceront à produire des fruits à l'été 2011. « Ç'a fait de notre région un leader dans le développement de la camerise au niveau du Québec », dit M. Gagnon.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean jouit d'un avantage indéniable. La production de camerises pourra profiter des usines de congélation de bleuets et de l'expertise de cette industrie. Des ententes ont même déjà été établies avec les Japonais, qui raffolent autant des camerises que des bleuets.

Saguenay-Lac-Saint-Jean en direct Afficher le fil complet

Facebook