Le syndicat débouté sur la gestion des bibliothèques

Bibliothèque Gabrielle-Roy

La Ville de Québec obtient gain de cause contre le Syndicat des fonctionnaires municipaux qui contestaient la décision de confier la gestion des bibliothèques à l'Institut canadien de Québec (ICQ).

La Commission des relations de travail (CRT) a rejeté la demande du syndicat qui jugeait illégal le congédiement annoncé de 50 employés temporaires des bibliothèques de Québec. La CRT n'a pas précisé pour l'instant les motifs de sa décision rendue jeudi.

La conseillère municipale responsable du dossier, Julie Lemieux, applaudit la décision qui ne la surprend pas. « On n'a jamais douté qu'on avait raison dans ce dossier-là. On avait fait valider l'aspect juridique auprès de nos avocats et à l'externe. Ça confirme ce qu'on pensait », a-t-elle dit.

La Ville a annoncé en avril dernier qu'elle confiait la gestion de toutes ses bibliothèques à l'Institut canadien de Québec qui en gère déjà la moitié. Dès le 1er juillet, une cinquantaine d'employés municipaux temporaires perdront leur emploi, mais la Ville a toujours promis que les travailleurs mis à pied seraient réembauchés après ce changement.

Le syndicat des cols blancs a décidé de contester cette décision mettant en doute les intentions de la Ville. Il prétend, entre autres, que les employés congédiés risquent d'être réembauchés sous des conditions de travail différentes.

Julie Lemieux confirme d'ailleurs que 41 des 47 employés touchés ont retrouvé du travail au sein de l'Institut canadien.

La conseillère s'attend maintenant à ce que le syndicat conteste la décision de la Commission des relations de travail. « Ils ont dit publiquement qu'ils ne voulaient pas laisser tomber le morceau dans ce dossier, donc on s'attend à ce qu'ils reviennent au combat. Mais de notre côté, on est convaincu qu'on a le droit de faire ce qu'on fait pour offrir un meilleur service aux citoyens aux meilleurs coûts possible », affirme-t-elle.

Le Syndicat des fonctionnaires municipaux n'a pas encore réagi à la décision.