Les Plasticiens invitent à l'expérience

Le reportage de Valérie Cloutier

Le Musée national des beaux-arts du Québec commence l'année avec une grande exposition mettant en vedette les Plasticiens, ces artistes d'avant-garde dont les tableaux invitent les spectateurs à faire l'expérience de leurs oeuvres.

L'exposition Les Plasticiens et les années 1950-1960 retrace l'évolution du mouvement des Plasticiens à travers plus de 70 oeuvres, majoritairement des peintures, réalisées notamment par quatre grands plasticiens qui se sont fait connaître à Montréal puis sur la scène internationale : Guido Molinari, Claude Tousignant, Yves Gaucher et Charles Gagnon.

Les Plasticiens ont en quelque sorte réagi au courant créé par les Automatistes et la gestuelle spontanée mise de l'avant à la fin des années 40, en prônant l'abstraction géométrique, rappelle la directrice générale du Musée, Line Ouellet.

Dans les années 50, les Plasticiens ont orienté leurs recherches sur la géométrie et les qualités plastiques du tableau : ton, texture, formes et lignes. « Ces artistes, souvent dans la jeune vingtaine, jeune trentaine ont décidé de faire un pas de plus dans la recherche et une recherche dite plastique puisqu'ils se concentrent sur les éléments de l'objet tableau en soi et c'est vraiment sans aucune référence au réel », explique Mme Ouellet.

Le travail des Plasticiens frappe par l'omniprésence de la couleur. Le co-commissaire de l'exposition Michel Martin souligne que le développement de chaque artiste s'est fait de façon particulière et leurs oeuvres invitent le spectateur à entrer en relation avec les tableaux. « Tousignant, toujours en travaillant essentiellement sur la couleur, va aller sur les formes circulaires, les cibles, les gongs, et Molinari va aller sur les tableaux composés essentiellement de verticales, de bandes de couleur verticales et c'est dans l'interaction de tous ces éléments colorés, que ce soit circulaire ou en verticalité, c'est là qu'ils demandent la participation, parce que ces tableaux-là n'ont de véritable existence que dans le rapport qui s'établit avec le spectateur », mentionne M. Martin.

L'exposition Les Plasticiens et les années 1950-1960 est présentée au Musée national des beaux-arts du Québec du 7 février au 12 mai 2013.

Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook