Amphithéâtre : Groupe ADF remporte l'appel d'offres

Amphithéâtre : Groupe ADF remporte l'appel d'offres

Le Groupe ADF de Terrebonne obtient le très convoité contrat pour la conception de la structure d'acier du futur amphithéâtre de Québec de 400 millions de dollars. La Ville de Québec en a fait l'annonce cet avant-midi à l'hôtel de ville.

Trois firmes rivalisaient pour décrocher le contrat : le Groupe ADF, le Groupe Canam de Beauce et Constructions Proco. Le Groupe ADF de Terrebonne a fait la plus basse des trois propositions, avec une soumission de 46 640 959 $. Canam suivait avec 50 888 000 $ et Construction Proco, avec 56 747 000 $.

Groupe ADF a soumissionné à 1,5 million de dollars sous l'estimation de la Ville, qui était de 48 150 000 $.

Le maire de Québec s'est montré satisfait. « Ce qu'on espérait, c'est que ça ne dépasse pas les estimations, parce que c'était le plus gros contrat. Alors, ça, c'est une belle victoire! On est vraiment heureux parce qu'un gros contrat quand ça dépasse, ça dépasse gros », a déclaré Régis Labeaume.

L'aspect financier constitue d'ailleurs une des grandes priorités de la Ville dans ce dossier. Aussi, le maire ne semblait pas préoccupé outre mesure par le fait que le contrat ait été attribué à une compagnie de Terrebonne plutôt qu'au Groupe Canam de Saint-Georges en Beauce, une entreprise locale.

« Notre objectif, c'est le plus bas possible. On n'a pas de préférence. Notre seule préférence, c'est de payer le moins cher possible, avec une qualité égale », a-t-il affirmé.

À cet effet, le porte-parole de l'entreprise Supermétal de Lévis, qui a participé comme partenaire à la soumission du Groupe Canam pour le volet installation, reconnaît que la Ville était dans son droit de choisir le Groupe ADF.

« Ça s'est fait dans les règles et nous respectons le processus d'appel d'offres. On considère avoir présenté la meilleure offre au meilleur prix qui était possible pour nous. Pour nous, ce n'est que partie remise », a réagi Guy Leroux.

La Ville devra maintenant s'assurer de la conformité de l'offre et obtenir l'aval de l'Autorité des marchés financiers, puisqu'il s'agit d'un projet dont les coûts dépassent 40 millions de dollars.

Une fois cette étape franchie, elle confirmera l'octroi du contrat au Groupe ADF.

Groupe ADF : une entreprise familiale

Le chef de la direction financière du Groupe ADF, Jean-François Boursier, n'est pas inquiet. Le Groupe ADF, dit-il, est une compagnie publique digne de confiance.

Bien qu'il refuse de trop s'avancer, concernant l'amphithéâtre, tant qu'il n'aura pas obtenu la confirmation de la Ville, M. Boursier estime que le Groupe ADF dispose des infrastructures nécessaires pour mener à bien ce projet. « On a une usine ici, à Terrebonne, qui est équipée pour pouvoir faire des projets plus complexes, de grande envergure, avec des échéanciers rapides ».

Le Groupe ADF est une entreprise familiale fondée en 1956 par Jacques Paschini, un immigrant italien, forgeron de métier. Avec le temps, sa compagnie a grandi et s'est diversifiée. Ses artisans ont notamment été chargés d'importants travaux sur le site du World Trade Center : un projet d'envergure d'une valeur de plus de 100 millions de dollars.

Les travaux seront entamés à l'automne et devraient durer un an.

Québec en direct Afficher le fil complet

    Facebook