Décès de la directrice générale de l'ACFO d'Ottawa Claudette Boyer

Le journaliste Jean-Sébastien Marier a recueilli des réactions

La directrice générale de l'Association des communautés francophones (ACFO) d'Ottawa et ancienne députée libérale d'Ottawa-Vanier est décédée à l'âge de 75 ans.

Elle est morte à l'Hôpital Montfort peu avant minuit le 16 février. C'est une hémorragie intra-crânienne qui l'a emportée quelques heures après l'incident. Elle était entourée de ses trois enfants.

Son état de santé s'était détérioré au cours des derniers mois, alors qu'elle a été victime d'un accident vasculaire cérébral en 2011.

Claudette Boyer a été la première Franco-Ontarienne à être élue députée provinciale à l'Assemblée législative de l'Ontario en 1999.

Bernard Grandmaître Bernard Grandmaître

L'ancien ministre délégué aux Affaires francophones qui a fait adopter la Loi sur les services en français, Bernard Grandmaître, s'est dit sous le choc.

Il avait rencontré Madame Boyer il y a environ trois jours. La directrice générale lui avait alors semblé en bonne forme.

« Elle était enthousiaste et toujours dévouée à la communauté franco-ontarienne. C'est une grande surprise, un choc. » — Bernard Grandmaître

L'ancien président de l'ACFO de Prescott-Russell, Jean Poirier, est lui aussi atterré par cette nouvelle. Il dit perdre non seulement une collègue, mais aussi une amie. « Ça m'attriste immensément, je me sens dépouillé », a-t-il affirmé au téléphone en apprenant le décès de cette femme qui, selon lui, a beaucoup contribué à la francophonie.

Jean-Marc Lalonde, ancien député provincial de Glengarry-Prescott-Russell. Jean-Marc Lalonde, ancien député provincial de Glengarry-Prescott-Russell.

Pour sa part, l'ancien député de Glengarry-Prescott-Russel, Jean-Marc Lalonde, affirme que la personne qui succèdera à la directrice générale de l'ACFO d'Ottawa aura tout un défi à relever.

« Remplir les souliers de Claudette Boyer ça ne sera pas facile. » — Jean-Marc Lalonde, ancien député de Glengarry-Prescott-Russell

Madame Boyer s'est retrouvée au coeur d'une affaire judiciaire peu de temps après son élection, alors qu'elle était accusée d'entrave à la justice dans un dossier impliquant son conjoint.

La ministre déléguée aux Affaires francophones et députée d'Ottawa-Vanier, Madeleine Meilleur La ministre déléguée aux Affaires francophones et députée d'Ottawa-Vanier, Madeleine Meilleur

La députée a alors été expulsée du caucus libéral. Une décision que plusieurs observateurs de la scène politique provinciale avaient jugée trop sévère.

« Elle a accompli un rêve qu'elle avait depuis toujours d'être en politique. Alors être en politique c'est pas toujours facile, mais elle l'a fait avec beaucoup de grâce. » — Madeleine Meilleur, ministre déléguée aux Affaires francophones
La directrice générale de l'ACFO d'Ottawa, Claudette Boyer, est décédée à l'âge de 75 ans La directrice générale de l'ACFO d'Ottawa, Claudette Boyer, est décédée à l'âge de 75 ans

En 2004, elle a reçu un prix de l'Association des enseignantes et des enseignants franco-ontariens pour ses 30 années passés dans l'enseignement.

Claudette Boyer était directrice générale de l'ACFO d'Ottawa depuis 2007.