Des jeunes d'Ottawa lancent un bloc de glace sur une voiture d'un viaduc

Les jeunes ont lancé la glace du haut du viaduc de la sortie Pinecrest/Greenbank à Ottawa. Les jeunes ont lancé la glace du haut du viaduc de la sortie Pinecrest/Greenbank à Ottawa.

Un homme d'Ottawa espère que la police va appréhender trois jeunes adolescents qui ont lancé un bloc de glace sur son pare-brise du haut d'un viaduc sur l'autoroute 417.

Jeremy Beaumier conduisait sur l'autoroute samedi après-midi lorsqu'il a aperçu trois jeunes jeter de la neige du haut du viaduc de la sortie Pinecrest/Greenbank.

Jeremy Beaumier a eu peur en voyant la glace se fracasser sur son pare-brise. Jeremy Beaumier a eu peur en voyant la glace se fracasser sur son pare-brise.

L'automobiliste explique qu'il a ralenti pour les avertir de cesser leur dangereux jeu. Les adolescents ont choisi ce moment pour jeter la glace sur son véhicule.

« J'imagine qu'ils ont cru que j'étais une bonne cible alors ils ont lancé le bloc de glace sur mon pare-brise et l'ont fracassé. » — Jeremy Beaumier, automobiliste

Le conducteur a emprunté la première sortie d'autoroute qui s'offrait à lui afin d'évaluer les dommages pendant que sa conjointe, qui était elle aussi dans la voiture, a téléphoné à la police.

Le couple se réjouit que l'incident n'ait pas causé d'importants dégâts, mais craint qu'un autre automobiliste soit moins chanceux qu'eux la prochaine fois. « Je suis certain qu'ils ne pensaient pas endommager la voiture, mais ils l'ont fait. Ils auraient pu causer un accident grave » affirme Jérémy Beaumier.

Le pare-brise de la voiture doit être remplacé. Le pare-brise de la voiture doit être remplacé.

L'homme aimerait bien que les jeunes soient retrouvés et tenus responsables de ce qu'ils ont fait.

Un jeu dangereux

De son côté, la Police provinciale de l'Ontario s'inquiète de l'incident. Le porte-parole de la police, Rhéal Levac, explique que ce genre de méfaits peut avoir des conséquences graves.

Il affirme qu'un petit nombre d'incidents de ce genre sont rapportés à chaque année dans la capitale nationale.

Le porte-parole de la Police provinciale de l'Ontario, Rhéal Levac Le porte-parole de la Police provinciale de l'Ontario, Rhéal Levac

Selon le policier, la seule façon d'empêcher ces situations serait de mettre des clôtures le long des viaducs ou d'installer des caméras, des dépenses coûteuses pour la communauté.

Rhéal Levac ajoute que les résidents qui sont témoins de ce genre de méfait devraient téléphoner à la police immédiatement afin de tenter d'arrêter les contrevenants.

Les vandales pourraient faire face à des accusations de méfaits ayant causé des dommages ou des blessures selon le cas.

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet

    Facebook