Mélange d'échantillons de sperme : un médecin d'Ottawa est reconnu coupable

Le Dr Noman Barwin faisait face jeudi à une audience disciplinaire du Collège des médecins et chirurgiens de l'Ontario. Le Dr Noman Barwin faisait face jeudi à une audience disciplinaire du Collège des médecins et chirurgiens de l'Ontario.

Un spécialiste en fertilité d'Ottawa est reconnu coupable d'un chef d'accusation pour avoir mélangé des échantillons de sperme lors d'inséminations. Le Dr Norman Barwin, 71 ans, faisait face jeudi à une audience disciplinaire du Collège des médecins et chirurgiens de l'Ontario, à Toronto.

Le panel l'a reconnu coupable « de ne pas avoir maintenu les normes de pratique de la profession ».

Le Dr Barwin avait accepté une entente, ce qui a poussé le Collège à laisser tomber deux autres chefs, dont celui d'avoir été « incompétent dans la pratique de l'insémination artificielle, incluant [...] de ne pas s'être assuré d'avoir utilisé le bon échantillon de sperme ».

Norman Barwin écope d'une réprimande, considérée comme une pénalité sérieuse par le Collège des médecins et chirurgiens, et de deux mois de suspension. Il devra aussi verser 3650 $ en frais d'audience.

En février 2012, Dr Barwin avait décidé de son propre chef d'arrêter de pratiquer des inséminations artificielles.

Rappel des faits

Au cours des dernières années, selon l'avis d'audience du Collège des médecins et chirurgiens, le Dr Barwin a été accusé d'avoir inséminé artificiellement trois femmes à l'aide de sperme ne provenant pas des donneurs qui avaient été choisis.

Deux femmes ont intenté des poursuites de 1 million de dollars chacune en 2004 et en 2006 contre le médecin, mais ces dossiers n'ont été portés à l'attention des médias qu'en 2010.

Ces mères soutenaient que des tests d'ADN prouvaient que les donneurs choisis n'étaient pas les pères de leur enfant.

Le troisième cas remonte à 1986, lorsqu'une femme a allégué que son enfant n'avait pas le même ADN que son père biologique.

Tous ces dossiers ont depuis été réglés hors cour. Les allégations n'ont jamais été prouvées devant un tribunal.

Le panel disciplinaire du Collège des médecins et chirurgiens de l'Ontario a toutefois reconnu le Dr Barwin coupable après seulement une heure d'audience.

Le Dr Norman Barwin a travaillé à la clinique Broadview Fertility d'Ottawa pendant plus de 30 ans. Il a reçu l'Ordre du Canada en 1996 et une médaille du jubilé de la Reine pour son travail dans le domaine.

D'après la CBC

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet

    Facebook