Destination Gatineau : la Ville doit saisir les occasions de financement

Destination Gatineau Le projet Destination Gatineau prévoit le réaménagement des berges de la rivière des Outaouais.

Le directeur général de Destination Gatineau, Claude Hamelin, veut trouver le plus rapidement possible du financement pour le projet de développement du centre-ville.

Selon lui, les possibilités sont nombreuses présentement, puisque les gouvernements revoient leurs programmes d'investissement en infrastructures pour 2014.

Toutefois, la tâche demeure importante. En plus de la tenue de consultations publiques au cours des prochains mois, tout doit être ficelé afin de donner une idée d'ensemble aux investisseurs qui voudraient se lancer dans l'aventure.

M. Hamelin estime que la Ville doit saisir l'occasion qui s'offrira à elle dans les prochains mois.

« Il faut être prêts. Il faut être de ceux qui vont arriver à la table avec un dossier complet : plan d'affaires, plan d'aménagement, entente avec le propriétaire du site, volonté municipale, volonté des citoyens. Là, on va être durs à battre. » — Claude Hamelin, le directeur général de Destination Gatineau

Le projet Destination Gatineau, dont la réalisation a été promise en campagne électorale par le maire Bureau, est évalué à 135 millions de dollars.

Il prévoit l'aménagement des berges de la rivière des Outaouais sur une distance de six kilomètres, entre le pont des Chaudières et le pont Lady Aberdeen. Destination Gatineau prévoit aussi la création de jardins, de sentiers pédestres et cyclistes ainsi que l'aménagement d'une place des Festivals au parc Jacques-Cartier.

Destination Gatineau doit être complété pour le 150e anniversaire de la Confédération canadienne, en 2017.

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet

    Facebook