Un meilleur contrôle des salons d'esthétique à Ottawa

Le journaliste Gilles Taillon a rencontré des propriétaires de spas à Ottawa

La Ville d'Ottawa songe à resserrer les contrôles des spas et des salons d'esthétique et de tatouage sur son territoire.

Santé publique Ottawa, qui est responsable de l'inspection de ce type d'établissement, songe à augmenter le nombre de visites.

La Dre Carolyne Pim, de Santé publique Ottawa, souligne cependant que les inspections sont parfois difficiles. Un nombre élevé d'établissements d'esthétique disparaissent chaque année, ce qui rend difficiles les contrôles réguliers. L'an dernier, un salon sur quatre a été inspecté par la Ville.

Le conseiller Mathieu Fleury, qui siège au Conseil de la santé d'Ottawa, croit que la Ville doit agir tout comme elle le fait dans les restaurants.

« Ce n'est pas au même niveau que ce qu'on fait dans les restaurants où il y a publication sur le site web. » — Mathieu Fleury, conseiller, Ville d'Ottawa

Le conseiller souligne que des informations comme la qualité des produits et les contraventions reçues par les établissements pourraient être accessibles sur le site Internet de la Ville.

Cette initiative plait à Silvana Marotta, propriétaire d'un spa dans sa résidence depuis 20 ans. La dame a déjà perdu un ongle à la suite d'une pédicure qui avait mal tourné. Un podiatre lui a expliqué que son orteil semblait avoir été infecté par des champignons.

En attendant, Santé publique Ottawa recommande aux clients de ces services d'utiliser leurs propres accessoires afin d'éviter toute infection.

D'après un reportage de Gilles Taillon.

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet

Facebook