Campbell's Bay : des agents de la faune privés de leurs locaux en raison de moisissures

Les locaux sont situés au sous-sol du palais de justice de Campbell's Bay. (archives) Les locaux sont situés au sous-sol du palais de justice de Campbell's Bay. (archives)

Six agents de la faune basés à Campbell's Bay, dans la MRC de Pontiac, se retrouvent sans bureau de travail en raison d'un problème de moisissures toxiques dans leurs locaux. Le syndicat qui les représente estime que le propriétaire de l'édifice, la Société immobilière du Québec (SIQ), a été lente à réagir pour protéger la santé des employés.

Les locaux en question sont situés dans le sous-sol du palais de justice de Campbell's Bay. Des travaux effectués cet automne sous le plancher de béton de l'édifice presque centenaire ont révélé que le faux plancher de contreplaqué, situé entre le béton et le revêtement de surface, était couvert de moisissures.

Au départ, selon le syndicat des agents de la faune, la Société immobilière du Québec estimait que le remplissage du trou creusé pour les travaux réglerait le problème.

Toutefois, le cadre en poste a insisté pour que des tests de la qualité de l'air soient faits après les travaux, ce qui a mis en lumière certains problèmes. « La SIQ a condamné le bureau. Ils ont mis un scellé sur les portes. Il n'y a plus personne qui peut entrer », explique Paul Legault, président provincial du Syndicat des agents de protection de la faune du Québec.

Sans ces tests, les employés seraient probablement retournés dans leurs anciens bureaux, déplore M. Legault. Il estime que la Société immobilière du Québec a été négligente dans ce dossier.

De son côté, la Société estime avoir pris toutes les précautions nécessaires.

Les six agents de la faune ainsi que trois autres travailleurs qui occupaient les bureaux de Campbell's Bay ont été transférés à Fort-Coulonge d'ici à ce qu'on leur trouve de nouveaux bureaux sécuritaires.

D'après le reportage de Stéphane Leclerc.

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet

Facebook