10 cas d'infection à l'E. coli en Ontario

Scientist holding an agar plate which is growing E.coli Multiplication en laboratoire de la bactérie E. coli

Le médecin hygiéniste en chef adjoint de l'Ontario, le Dr Robin Williams, rapporte dix cas d'infection à l'E. coli dans la province.

Tous les cas sont reliés à l'éclosion des cas d'infection à E. coli au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse.

L'Agence de santé publique du Canada avance que la source des infections serait de la laitue distribuée principalement dans certains restaurants rapides de la chaîne PFK et PFK-Taco Bell. Un rappel de la laitue, distribuée par FreshPoint et une enquête sont en cours.

L'Agence n'exclut pas la possibilité que d'autres cas soient identifiés en lien avec cette éclosion.

Selon le bureau du médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, 229 cas d'infection à E. coli sont identifiés annuellement dans la province.

Infection à l'E. coli

  • Crampes abdominales et diarrhée ainsi que des vomissements.
  • L'infection peut parfois entraîner des complications graves, le syndrome hémolytique et urémique (SHU) qui peut causer une insuffisance rénale.
  • Les enfants sont particulièrement susceptibles de développer le SHU.
  • Les personnes sont généralement malades pendant deux à cinq jours après avoir consommé les aliments contaminés.

  • (SOURCE: ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario)