Une ambulance de dépannage entre en service 24 heures sur 24 en Outaouais

Ambulance de la Coopérative des paramédics de l'Outaouais Une ambulance de la Coopérative des paramédics de l'Outaouais (archives)

Les ambulanciers de l'Outaouais peuvent maintenant compter sur une ambulance supplémentaire pour les aider à répondre à leurs demandes. L'Agence de la santé et des services sociaux de l'Outaouais confirme que l'équipe est en fonction depuis lundi matin, et ce, 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

L'aide est offerte de façon temporaire jusqu'au 1er mars.

De passage en Outaouais jeudi dernier, le ministre québécois de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, avait annoncé l'ajout de cette aide.

D'ici le mois de mars, une équipe d'experts analysera la situation des services préhospitaliers d'urgence dans la région afin notamment de déterminer si l'ajout permanent d'ambulances est nécessaire.

Par voie de communiqué, la Fraternité des paramédics de l'Outaouais s'est dite satisfaite de l'annonce du ministre, mais s'explique mal le caractère temporaire de la mesure.

« « Souvenons-nous qu'au cours des deux dernières années, nous avons appelé les services paramédicaux d'Ottawa à la rescousse plus d'une fois par semaine. L'ajout de cette ressource ne fait que répondre à l'urgence de la situation, nous ne sommes toujours pas dans une zone de confort. » » — Wayne Mallish, vice-président exécutif de la Fraternité des paramédics de l'Outaouais

Le vice-président exécutif de la Fraternité des paramédics de l'Outaouais, Wayne Mallish, estime qu'il est temps d'agir. Il déplore notamment qu'une patiente de l'Outaouais ait attendu 30 minutes la semaine dernière avant l'arrivée d'une ambulance en raison de l'impossibilité pour les ambulanciers paramédicaux d'Ottawa de venir en aide à leurs collègues.