Importante saisie de drogue dans l'est d'Ottawa

Police d'Ottawa Police d'Ottawa (archives)

La police d'Ottawa vient de saisir, dans l'est de la ville, de grande quantité de drogue dont la valeur est évaluée à plus de 15 millions de dollars. Les autorités en ont fait l'annonce, mercredi matin, par voie de communiqué.

Ce sont des informations obtenues dans le cadre d'une enquête entourant les meurtres de Graham Thomas et de Jason Chapman qui ont mené aux perquisitions, lesquelles ont eu lieu la semaine dernière.

Des agents de l'unité des drogues de la police d'Ottawa ont saisi une importante quantité de substances synthétiques connues sous les noms de benzylpipérazine (BZP) et de trifluorométhylphénylpipérazine (TFMPP), sous forme de poudre et de comprimés.

Aucune accusation n'a été portée pour le moment dans cette affaire.

La section des crimes majeurs de la police d'Ottawa poursuit ses enquêtes sur les homicides et sur les perquisitions de drogue.

Graham Thomas, 35 ans, et Jason Chapman, 31 ans, ont été assassinés en octobre 2011 dans un salon de bronzage, situé dans un centre commercial du quartier Gloucester.

Santé Canada statuait en mars dernier que l'utilisation de la BZP et de la TFMPP à des fins récréatives comme substituts à l'ecstasy présente un risque pour la santé et la sécurité des Canadiens. Les effets associés incluent une augmentation de la tension artérielle, un ralentissement de la respiration, des hallucinations et des convulsions. Santé Canada a décidé de réglementer ces substances.