Meurtre de Valérie Leblanc : un portrait-robot et une récompense

Le reportage de Michel-Denis Potvin

Le Service de police de la Ville de Gatineau a publié jeudi matin un portrait-robot du témoin important, relativement au meurtre de Valérie Leblanc, 18 ans, dont le corps a été retrouvé le 23 août dernier, derrière le cégep de l'Outaouais.

Les policiers sont à la recherche d'un homme qui correspond aux caractéristiques suivantes :

  • parle français sans accent;
  • Blanc, âgé de 20 à 35 ans;
  • mesure entre 5 pieds 10 pouces et 6 pieds (1 mètre 78 à 1 mètre 83)
  • pèse 200 livres ou plus (90 kilos);
  • joufflu; pommettes saillantes;
  • grosses mains;
  • nez et menton pointus;
  • sourcils épais;
  • cheveux foncés, probablement courts;
  • pas de moustache, ni de barbe;
  • teint olivâtre;
  • ventre proéminent;
  • costaud, mais pas athlétique;
  • casquette noire avec visière arrondie;
  • regard intimidant.

La police ajoute que l'homme marchait d'un pas décidé à côté d'un vélo de montagne noir muni de gros pneus et d'un guidon droit.

Récompense de 10 000 $

Les policiers de Gatineau ont également annoncé une récompense de 10 000 $, offerte par l'organisme Jeunesse au Soleil et des donateurs anonymes. La récompense sera accordée à toute personne qui fournira des informations qui mèneront à l'arrestation et à la condamnation du meurtrier de Valérie Leblanc.

La victime, Valérie Leblanc La victime, Valérie Leblanc

L'agent Pierre Lanthier en a profité pour rappeler à la population de ne pas hésiter à contacter le service de police si elle croit détenir une information, aussi infime soit-elle.

« Les renseignements resteront confidentiels, dit-il, et il ne sera pas nécessaire pour la personne de se présenter en cour. »

Cri du coeur

La mère de Valérie Leblanc, Julie Charron La mère de Valérie Leblanc, Julie Charron

La mère de Valérie Leblanc a lancé un cri du coeur aux Gatinois et leur a demandé de prendre une minute de leur temps pour regarder si le portrait-robot correspond à quelqu'un de leur entourage.

« Si tout le monde nous aide, nous retrouverons cette personne. Je vous supplie de prendre le téléphone ou de vous rendre à un poste de police », a lancé Julie Charron.

Des affiches du portrait-robot seront distribuées aux commerçants et installées un peu partout sur le territoire de la ville de Gatineau.

La population peut communiquer avec le Service de police de Gatineau en composant le 819 243-2346, poste 6677.

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet

Facebook