Un coup de main pour des bénévoles

Information

Des bénévoles d'Ottawa qui ont réussi à créer une école pour femmes en Afghanistan, et ce, avec leurs propres moyens, pourront consolider leur projet.

Des Ottaviens qui ont réussi à créer, avec leurs propres moyens, une école destinée aux Afghanes pourront consolider leur projet, puisque leur organisme est reconnu comme oeuvre de charité.

L'organisme Canadian International Learning Foundation vient d'être reconnu comme oeuvre de charité. Il pourra ainsi délivrer des reçus d'impôts.

Depuis deux ans, l'organisme finance une vaste école à Kandahar sans aide extérieure. Les bénévoles recueillent environ 15 000 $ par année, ce qui leur permet d'embaucher une quarantaine de personnes. Ils contribuent ainsi à l'éducation de 700 femmes dans le sud du pays, où beaucoup d'écoles ont été détruites par les talibans.

Une des bénévoles du groupe, Mallory Muroze, a tenu à louer le courage des femmes afghanes qui poursuivent leur éducation, malgré les dangers que cela représente. Elle se rappelle notamment de l'attaque à l'acide contre un groupe d'écolières en novembre dernier.

« Lancer de l'acide sur le visage d'une femme juste parce qu'elle veut aller à l'école, c'était incroyable. [...] Et quand même, les étudiantes sont très persistantes », soutient-elle.

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet

Facebook