Démission-surprise

Louise Poirier Louise Poirier

La conseillère de Gatineau Louise Poirier a annoncé, lundi après-midi, son départ de la vie politique municipale. Par voie de communiqué, elle a fait savoir qu'elle quitterait ses fonctions le 10 août prochain afin de relever de nouveaux défis professionnels.

La conseillère Louise Poirier annonce son départ de la vie politique municipale afin d'aller relever de nouveaux défis professionnels, dont elle n'a pas encore précisé la nature.

Mme Poirier précise qu'elle fera savoir ultérieurement la nature de ces nouveaux défis.

En plus de son poste de conseillère municipale, Louise Poirier quitte ses fonctions de présidente du conseil d'administration de la Société de transport de l'Outaouais (STO) et de présidente de la Corporation de l'aéroport exécutif de Gatineau-Ottawa.

« J'annonce mon départ en toute confiance alors que la STO est une organisation en excellente santé, composée d'une équipe chevronnée et déjà à pied d'oeuvre pour faire du Rapibus et des autres projets à venir de vifs succès », peut-on lire dans le communiqué.

La conseillère se refuse à tout autre commentaire sur cette décision pour le moment.

Mme Poirier est conseillère municipale depuis 1999, année où elle a été élue dans le district des Hautes-Plaines de l'ancienne Ville de Hull. Elle représente maintenant le district de l'Orée-du-Parc à la Ville de Gatineau.

Plusieurs la voyaient comme une candidate potentielle à la mairie pour les prochaines élections municipales.

Réaction au bureau du maire

Le maire de Gatineau, Marc Bureau, a lui aussi publié un communiqué, lundi, dans lequel il exprime sa gratitude envers la conseillère. « Je remercie Madame Poirier pour son engagement en tant que conseillère municipale, tout particulièrement dans le domaine de la culture et du transport en commun », peut-on y lire. Il souligne que Mme Poirier a été l'instigatrice de la politique culturelle de Gatineau.

Le maire Bureau a été informé lundi de la démission de Mme Poirier, lors d'une rencontre privée. Il a indiqué qu'une élection partielle se tiendra à l'automne pour pourvoir au poste de conseiller dans le district de l'Orée-du-Parc.

Par ailleurs, le conseiller du district de Saint-Raymond-Vanier, Pierre Philion, s'est montré surpris de la nouvelle. « Je pense que Mme Poirier avait fait ses preuves, faisait un excellent travail. Même la semaine passée, on parlait de plans futurs », a-t-il souligné.

En complément

Ottawa-Gatineau en direct Afficher le fil complet

Facebook