Le projet d'usine de titane à Bécancour est abandonné

Le parc industriel de Bécancour Le parc industriel de Bécancour
Une entrevue avec le pdg de la Société du parc industiel et portuaire de Bécancour, Maurice Richard

Rio Tinto abandonne son projet d'usine de pigment de titane, à Bécancour.

L'entreprise avait entrepris une étude de faisabilité, mais a finalement conclu que ce projet n'est pas rentable dans le contexte économique actuel.

L'usine aurait nécessité des investissements de 4 milliards de dollars. Quatre cents emplois auraient été créés.

Maurice Richard était maire de Bécancour lorsque le projet avait été annoncé par le gouvernement du Québec

Devenu président-directeur général de la Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour, il a continué de s'intéresser au projet dont il a appris l'abandon, la semaine dernière.

« Depuis au-delà de sept mois, toutes les semaines nos ingénieurs et les leurs se rencontraient avec toute une équipe technique. Ce dossier-là cheminait très bien jusqu'à la semaine dernière où on nous a dit que le dossier était totalement suspendu. Le dossier Bécancour est plus que sur la glace, il est carrément annulé. » — Maurice Richard, PDG, Société du parc industriel et portuaire de Bécancour

L'annonce du choix du projet avait été faite en juin 2012, en période préélectorale, par des élus libéraux, dont Julie Boulet et Sam Hamad, qui étaient alors ministres.

Mauricie en direct Afficher le fil complet

Facebook