Le chef d'Option nationale Jean-Martin Aussant veut être candidat à Montréal

Un reportage de Marie-Ève Cousineau

Le chef d'Option nationale, qui représentait la circonscription de Nicolet-Yamaska à l'Assemblée nationale avant sa défaite lors des dernières élections, ne compte pas se représenter dans cette circonscription.

Jean-Martin Aussant habite maintenant la région de Montréal. Il a annoncé vendredi à ses militants qu'il comptait se présenter dans une circonscription montréalaise lors de la prochaine élection générale.

« C'était un peu irréaliste de se dire que je siégerais éventuellement à Québec, que je vivrais à Montréal et que je serais député dans une troisième région du Québec. » — Jean-Martin Aussant, chef d'Option nationale

L'exécutif du parti choisira le candidat qui le remplacera. Lors des dernières élections générales, Jean-Martin Aussant a terminé deuxième dans la circonscription de Nicolet-Bécancour. Le caquiste Donald Martel l'a devancé par près de 1 900 voix.

Réactions

Le député caquiste de Nicolet-Bécancour, Donald Martel Le député caquiste de Nicolet-Bécancour, Donald Martel

Le caquiste Donald Martel, qui a succédé à Jean-Martin Aussant comme député de Nicolet-Bécancour à l'Assemblée nationale, appuie la décision du chef d'Option nationale de se présenter dans une circonscription plus près de son nouveau lieu de résidence.

« C'est important que le comté ait un député à temps plein. Des comtés ruraux, comme ici, c'est grand. On a beaucoup d'espace à couvrir. » — Donald Martel, député caquiste de Nicolet-Bécancour

Le président de l'organisation du Parti québécois dans la circonscription de Nicolet-Bécancour Raymond Dion croit que Jean-Martin Aussant se rapprochera de son électorat en se présentant à Montréal.

« Les jeunes quittent souvent la région pour poursuivre leurs études, et je pense qu'il vise une clientèle un peu plus jeune. » — Raymond Dion, président de l'organisation du PQ, Nicolet-Bécancour

Mauricie en direct Afficher le fil complet

Facebook