À peine libéré de prison, Yvan Branconnier est à nouveau incarcéré

Le palais de justice de Trois-Rivières

Yvan Branconnier, 44 ans de Saint-Edouard-de-Maskinongé, a été arrêté moins de sept heures après avoir été libéré de prison mardi.

Après six mois de détention préventive, trois juges de la Cour d'appel venaient de consentir à le libérer malgré l'accusation de meurtre prémédité qui pèse toujours contre lui.

Yvan Branconnier est accusé du meurtre au premier degré de Jean-Guy Frigon, survenu le 29 novembre 2009 à Saint-Edouard. Il attend son enquête préliminaire dans cette première affaire.

L'homme devait se soumettre à une série de conditions dont observer un couvre-feu à 22 h.

Selon la dénonciation, Yvan Branconnier aurait proféré des menaces de mort et aurait causé des lésions corporelles à son frère. Il est aussi accusé de non-respect des conditions du couvre-feu à 22 h et de ne pas avoir gardé la paix.

Tout indique qu'Yvan Branconnier ne subira pas une nouvelle enquête sur remise en liberté avant les fêtes.