Manitoba : des guitares pour le Musée canadien pour les droits de la personne

Les explications de Florence Reinson

Les élèves de l'École Selkirk Junior High recueillent des milliers de dollars pour des oeuvres de charité en vendant des guitares qu'ils fabriquent eux-même et qu'ils font autographier par des personnalités.

Une vingtaine d'élèves du secondaire participent à ce projet durant leur temps libre. Au départ, l'idée était de construire des guitares électriques pour les élèves.

« Les professeurs, je pense, ont commencé. Ensuite, tous les élèves ont joint le groupe parce qu'ils ont entendu que c'était amusant et on le fait pour une bonne cause », explique Eve Truthwait, une élève.

guitares_selkirk_musee Asha Nelson, 12 ans (à gauche), et Olivia Little, 13 ans (à droite), posent à côté d'une guitare en cours de fabrication.  Photo :  Josiane Pelosse

Une fois que le projet a commencé à se faire connaître, des relations se sont nouées avec des personnes de l'entourage des célébrités et les élèves ont fini par fabriquer plus d'une centaine d'instruments.

Ils ont obtenu à ce jour une centaine d'autographes et recueilli des fonds pour une cinquantaine d'oeuvres caritatives, dont le Musée pour les droits de la personne.

Après un concert à Winnipeg, « le groupe Rush a fait un don de 100 000 $ au Musée, alors nous avons pensé que nous serions en mesure de ramasser 1000 $ en vendant trois guitares », explique le directeur de l'École Selkirk Junior High, Wayne Davies.

Pour l'heure, les élèves ont déjà recueilli près de 66 000 $ lors de la vente aux enchères de 55 guitares. Près de la moitié de cette somme, soit 32 000 $, a été reversée au Musée canadien pour les droits de la personne.

Une deuxième vente de ce genre aura lieu le 31 mai 2013 à Selkirk; 70 guitares seront alors proposées au public. L'objectif est d'atteindre la barre des 100 000 $ au profit du Musée.

Manitoba en direct Afficher le fil complet

Facebook