Des musiciens manitobains s'unissent pour produire un album au profit de Newtown

Ana Marquez-Greene Les funérailles de la petite Ana Marquez-Greene auront lieu samedi dans la région de Newtown.  Photo :  Facebook

Des musiciens de Winnipeg ont décidé d'apporter leur contribution après la tuerie dans une école primaire du Connecticut vendredi dernier, en produisant un album-bénéfice pour la petite Ana Marquez-Greene, qui a vécu à Winnipeg.

La fillette de 6 ans fait partie des 20 élèves et 6 adultes tombés sous les balles d'Adam Lanza, à l'École Sandy Hook, le 14 décembre.

Son père, le musicien de jazz Jimmy Greene, a enseigné à l'école de musique de l'Université du Manitoba durant trois ans jusqu'à ce que la famille déménage à Newtown en juillet dernier.

Les obsèques d'Ana Marquez-Greene auront lieu samedi dans la région de Newtown.

« C'était irréel de voir que quelque chose comme ça pouvait se produire », a déclaré Jean-Guy Roy, le fondateur du groupe winnipegois Federal Lights.

« Presque immédiatement, je me suis senti impuissant ... Je suis sûr qu'il y a quelque chose que nous pouvons faire. »

Vingt-six artistes winnipegois, allant de Keri Latimer à Imaginary Cities, en passant par Fred Penner, ont contribué avec leurs chansons à un album-bénéfice numérique.

L'argent récolté sera versé à un fonds de bourses d'études créé au nom d'Ana.

L'album pourra être téléchargé vendredi sur le site de musique numérique Bandcamp.