Un bébé de Winnipeg subit un traitement expérimental à Calgary

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Nazdana Jan de Winnipeg a subi une opération expérimentale de greffe à Calgary. Nazdana Jan de Winnipeg a subi une opération expérimentale de greffe à Calgary.  Photo :  Radio-Canada

La petite winnipégoise Nazdana Jan a vécu une greffe de cellules du foie à Calgary qui pourrait être la première du genre au Canada.

L'enfant est née avec un trouble du cycle de l'urée, une maladie génétique qui empêche l'ammoniac produit par un excès de protéines d'être transformé par le foie en substance inoffensive.

Des médecins de l'Hôpital pour enfants de l'Alberta indiquent que si ce trouble du métabolisme n'est pas traité, il peut causer des dommages au cerveau, voire la mort.

Le meilleur traitement consiste en une transplantation du foie, mais le Dr Aneal Khan, un généticien affirme que cette opération est très délicate sur un enfant aussi petit.

Le Dr Khan et d'autres médecins ont accompli une série de greffes de cellules de foie, dont les cellules saines permettent de garder les niveaux d'ammoniaque du bébé assez bas.

Opération réussie

L'objectif vise à stabiliser les niveaux d'ammoniac du poupon jusqu'à ce qu'il soit assez grand pour une transplantation.

Selon le Dr Khan, la fillette se porte bien et sera de retour à Winnipeg ce week-end.

« Elle a seulement été hospitalisée durant environ sept jours et a pu sortir de l'hôpital tout en étant suivie à la clinique plusieurs fois par semaine », a expliqué jeudi le médecin.

Des greffes de cellules du foie ont seulement été réalisées une vingtaine de fois dans le monde, indique le Dr Khan, principalement en Allemagne et aux États-Unis.

Quelque 50 bébés naissent chaque année au Canada avec un trouble du cycle de l'urée, selon l'Hôpital pour enfants d'Alberta.

Manitoba en direct Afficher le fil complet

Facebook