Prix du boeuf en hausse au Manitoba

Des boeufs à Stonewall, au Manitoba

Le prix des bovins d'abattage au Manitoba s'est établi à 91,68 $ pour 100 livres en juin, en hausse de 3,9 % par rapport à mai et de 17,0 % par rapport au prix de juin 2011, selon Statistiques Canada.

La sécheresse prolongée aux États-Unis est le facteur principal de cette hausse.

Les conditions météorologiques peu favorables ont fait chuter les estimations de l'offre du maïs américain, qui ont donc fait grimper les prix de grains fourragés.

Le prix du boeuf et du veau atteignait également 97,43 $ en Saskatchewan et aussi haut que 106,99 $ en Alberta en juin. L'Ontario franchissait pour sa part le cap des 108 $ et le Québec avoisinait les 97 $.

Bien que les prix augmentent, les producteurs ne s'en remplissent pas nécessairement les poches, nuance toutefois André Maguet, un éleveur de Sainte-Rose-du-Lac.

« Certainement, le prix est bon [...], mais on ne pourra pas réaliser un profit, à cause des dépenses : le prix du grain, le transport aussi », dit M. Maguet.

« Le [prix du] transport monte tout le temps et on n'a pas d'abattoir au Manitoba. Ces animaux-là vont aux États-Unis et le coût pour les y amener est terrible », explique l'éleveur qui possède environ 1000 bovins sur sa ferme, en plus d'au-dessus de 3000 bêtes placées dans divers centres d'élevage ailleurs au Manitoba, en Saskatchewan et aux États-Unis.

En outre, l'éleveur fait écho aux inquiétudes formulées par les éleveurs de porc du Québec, face aux prix qu'il leur en coûtera pour nourrir leurs animaux.

« La crise qui s'en vient, c'est le prix du grain. Je m'attends à une hausse de 20 % de l'autre façon », prévient-il, en référence à la hausse de près de 20 % du prix du boeuf en un an.

Manitoba en direct Afficher le fil complet

Facebook