Aviation : un nouveau centre de recherche et développement à Winnipeg

La multinationale Général Électrique a ouvert un tout nouveau centre d'essais, de recherche et développement de moteurs d'avions à Winnipeg. La multinationale Général Électrique a ouvert un tout nouveau centre d'essais, de recherche et développement de moteurs d'avion à Winnipeg.  Photo :  André Dalencour

La multinationale GE (General Electric) a ouvert mercredi un nouveau centre d'essais, de recherche et développement de moteurs d'avion, sur le terrain de l'aéroport à Winnipeg.

La toute nouvelle structure, d'une valeur de près de 50 millions de dollars, sera exploitée par StandardAero, une entreprise spécialisée dans l'entretien et la réparation. Ce nouveau centre créera une dizaine d'emplois et permettrait à quelque 200 personnes d'acquérir des compétences techniques dans le domaine de l'aéronautique.

L'hiver winnipégois met les éléments mécaniques à rude épreuve, ce qui constitue un avantage quand vient le temps de tester les moteurs, selon le président de StandardAero, Robert Mionis.

Le Manitoba est en train de devenir une référence dans l'industrie aérospatiale canadienne, selon le premier ministre, Greg Selinger. « Nous avons la chance d'attirer d'autres investissements ici dans la province du Manitoba dans ce secteur parce que nous avons un cluster (regroupement d'entreprises) maintenant. Ça attire les autres aussi », a-t-il déclaré mercredi.

Avant GE, les constructeurs Pratt et Whitney et Rolls-Royce ont vu tout le potentiel du climat manitobain en ouvrant, en 2010, un centre d'essais basé à Thompson.

Récemment, le gouvernement fédéral a annoncé un investissement de 5 millions de dollars sur deux ans dans le domaine de l'aérospatiale au Manitoba.