Étudiants ivres dans les autobus : la STS suspend une mesure contestée par les étudiants

La STS revient sur sa décision en lien avec les attroupements d'étudiants ivres

La Société de Transports de Sherbrooke met fin à la directive qui permettait à ses chauffeurs d'omettre de s'arrêter s'ils constatent un attroupement d'étudiants en état d'ébriété.

Cette décision a été prise, vendredi après-midi, après de longues des discussions avec les représentants des associations étudiantes.

La STS avait émis cette directive la semaine dernière en raison de plaintes répétées depuis 2010 de la part de ses chauffeurs.

Mesures concrètes

Des étudiants font déjà de la sensibilisation les jeudis soir. En attendant l'adoption de mesures concrètes, la STS ajoutera des inspecteurs sur les circuits plus problématiques pour épauler les chauffeurs.

Toutes les parties concernées se rencontreront à nouveau vers la fin d'octobre afin d'établir si des progrès significatifs ont été observés.